Départ négocié cadre supérieur


Nos points forts !

Départ négocié cadre supérieur

Une expérience de plus de 10 ans

Départ négocié cadre supérieur

Méthodologie de négociation unique

Départ négocié cadre supérieur

Cabinet qualifié ISQ/OPQCM

Départ négocié cadre supérieur

Reconnaissance du Ministère de la recherche

Départ négocié cadre supérieur

Publication de 2 livres aux éditions Eyrolles

Notre équipe

Vous n'êtes plus seul : faites-vous accompagner !
Thierry KRIEF Ariane Pierre Gatiniol Gabrielle Milone

Préparer un départ négocié de cadre supérieur

Un départ négocié de cadre supérieur est une opération délicate qui requiert une bonne préparation. Avec l’accompagnement d’un professionnel, votre procédure de démission se fera sans anicroche et vous pourrez bénéficier de tous vos droits.

Le départ négocié, qu’est-ce que c’est ?

Pour un cadre supérieur, le départ négocié représente la solution la plus simple pour rompre un contrat de travail en CDI ou éventuellement en CDD. Il s’agit d’un compromis entre les deux parties (le salarié et l’entreprise) qui permet de trouver les meilleures options pour ne léser ni l’un ni l’autre. Les négociations tourneront autour des modalités de départ et des avantages dont le démissionnaire pourra bénéficier.

La préparation de la stratégie de négociation est une étape à laquelle il faut accorder le plus grand soin. Le conseil et l’accompagnement d’un spécialiste est préférable. Cet expert pourra également vous guider pour la manière de mener les pourparlers.

L’importance de bien négocier les conditions d’un départ

Que ce soit de sa propre initiative ou à la demande de l’employeur, le départ négocié d’un cadre supérieur permet aux deux parties de mettre fin au contrat de travail dans les meilleures conditions. En pratique, avec ce mode de rupture il est possible de s’affranchir des règles habituelles concernant la démission ou le licenciement, en particulier en termes de préavis. En fixant d’un commun accord les modalités de la séparation, l’employé comme l’employeur trouvent un terrain d’entente mutuellement avantageux.

Dans le cas d’un licenciement à l’amiable, un tel accord n’est pas nécessairement au préjudice de l’employé incité à quitter l’entreprise, notamment sur le plan financier. Dans la mesure où sa situation s’apparente juridiquement à celle d’un démissionnaire, il ne pourra bénéficier d’indemnités de chômage ou à titre compensatoire. En jouant au mieux des leviers à sa disposition, il peut néanmoins demander et obtenir une contrepartie avantageuse en échange de son consentement. En effet, ce dernier est une caractéristique indispensable pour que la rupture amiable soit valide.

Par ailleurs, il est important de signaler que, menée à terme conformément aux règles, cette procédure limite les droits du salarié de contester par la suite la rupture de son contrat de travail. De même, il s’agit avant tout d’un accord librement signé et sera traité en tant que tel en cas de litiges ultérieurs.

Les conditions requises pour un départ négocié

Pour qu’il soit valide, le départ négocié d’un cadre supérieur doit respecter certaines conditions.

Avant tout, Les deux parties doivent avoir la volonté claire et commune de mettre fin au contrat de travail. Par ailleurs, celle-ci ne doit pas être le résultat immédiat d’un litige ou d’un différend. En d’autres mots, l’employé et l’employeur doivent souhaiter se séparer en bons termes.

De même, la décision est librement consentie. Chaque partie s’engage sans pression ni contrainte et en pleine connaissance de cause. Cela implique donc que la nature, les détails et les conséquences de l’accord doivent être portés clairement à la connaissance du salarié signataire

Enfin, le départ négocié ne doit pas être un moyen détourné pour soustraire l’employeur à ses obligations légales et conventionnelles ou enlever à l’employé des droits prévus par la loi.

Comment bien négocier son départ

La négociation d’une fin de contrat à l’amiable peut être problématique pour des personnes peu expérimentées dans l’exercice. Il est primordial de concevoir une stratégie adaptée à la situation et au rapport de forces qui se mettra inévitablement en place.

Accompagnant les cadres supérieurs en départ négocié depuis plus de dix ans, NegoAndCo est passé maître dans l’identification de vos leviers, la définition d’un plan d’action et le verrouillage d’un accord jusqu’à réception d’un chèque.